Conférence de Maxime Combes : Comment le marché transatlantique pourrait encourager la fracturation hydraulique?

Stoptafta
© Collectif stop tafta

Depuis l’été 2013, un accord de libéralisation du commerce et des investissements est en négociation, dans une grande opacité, entre l’Union européenne et les États-Unis, après plusieurs années de lobbying des groupes industriels et financiers en faveur de ce qui serait un des accords les plus importants jamais conclus. Sous couvert de relancer la croissance et de créer des emplois, ce projet d’accord menace de niveler par le bas, des deux côtés de l’Atlantique, les normes sociales et environnementales considérées comme un obstacle au commerce, tout en donnant de nouveaux droits aux investisseurs privés.

Maxime Combes, membre d’Attac France et de l’Aitec, engagé dans le projet Echo des Alternatives, détaillera comment ce traité pourrait favoriser l’expansion de la consommation d’énergies fossiles, y compris à travers une exploitation accrue des hydrocarbures de schiste, contrecarrant la lutte contre les dérèglements climatiques et pour la transition énergétique:

Samedi 6 septembre à 17h00

Pour en savoir plus sur l’auteur, vous pouvez découvrir un article « Le marché transatlantique contre le climat et la transition énergétique ? » sur son blog.

En partenariat avec le collectif 38 Stop au pétrôle et gaz de schiste et le collectif Stop TAFTA-AECG Nord-Isère.

Les commentaires sont fermés.